2
1
Cela
f
Est
/
Aller à la page
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 32 33 34 35
36 37 38 39 40 41 42 43
44 45 46 47 48 49
Accueil
tu
Est
.
h
Cela
tu
Est
C
d
t
r
q
d
d
site de référence
LES NOMBRES
Cela
tu
L
n
v
(
d
N
à
m
a
p
s
v
/
Cela
Est
Est
Cela
Est
Cela
Cela
Est
tu
tu
Cela
tu
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
Est
tu
Cela
2
1
O
o
i
i
p
i
Est
Est
Cela
tu
Est
Cela
tu
Est
l
q
Cela
tu
Est
C
d
t
r
q
d
d
a
Est
Cela
tu
Est
"L
d
e
d
N
à
m
a
p
s
v
/
Cela
Est
Est
Cela
Est
Cela
Cela
Est
tu
tu
Cela
tu
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
↓ La droite devient spirale ↓
Vidéo
Est
Est
Êve et Hélène
Cela
2
1
O
o
i
i
p
i
Est
Est
Cela
tu
Est
Cela
tu
Est
l
q
Cela
tu
Est
C
d
t
r
q
d
d
a
Est
ciel
Cela
tu
Est
tu
v
(
d
42
N
à
m
a
Est
s
v
/
Cela
Est
Est
Cela
Est
Cela
Cela
Est
tu
tu
Cela
tu
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
cougne
cougne
Est
Est
cougne
Cela
2
1
O
o
i
i
p
i
Est
Est
Cela
tu
Est
Cela
tu
Est
l
q
Cela
tu
Est
C
d
t
r
q
d
d
Moebius
a
Est
Cela
tu
Est
tu
v
(
d
N
à
m
a
Cela
Est
tu
tu
Cela
tu
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
cougne
cougne
Est
Est
cougne
Cela
2
1
O
o
i
i
p
i
Est
Est
Cela
tu
Est
Cela
tu
Est
l
q
Cela
tu
Est
C
d
t
r
q
d
d
a
Est
Cela
tu
Est
tu
v
(
d
N
à
m
a
Cela
Est
tu
tu
Cela
tu
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
cougne
cougne
Est
Est
cougne
Cela
2
1
O
o
i
i
p
i
Est
Est
Cela
tu
Est
Cela
tu
Est
l
q
Cela
tu
Est
C
d
t
r
q
d
d
a
Est
Cela
tu
Est
tu
v
(
d
N
à
m
a
Cela
Est
tu
tu
Cela
tu
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
cougne
i
Est
Est
cougne
Cela
2
1
O
o
i
i
p
i
Est
Est
Cela
tu
Est
Cela
tu
Est
l
q
Cela
tu
Est
C
d
t
r
q
d
d
a
Est
Cela
tu
Est
tu
v
(
d
N
à
tu
tu
Cela
tu
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
tu
Cela
tu
Cela
Est
tu
Cela
Est
cougne
i
Est
Est
cougne
***
 Page 10

1x2x3x...x7= 504063504  
8x9x...x12= 95040
63504= 504x126  Pourtant, encore une fois, l'éveil peut tout :
63504= 108x(49x12)= (36²+)36x7= 63x4
63504 inversé : 40536   40536/9= 4504 , retour aux 4 fleuves pour la conscience. ( voir le Sepher de Moïse)
63²= 3969
1+2+3+...+125= 78757875/63= 125
(1+2+3+...+125)x504= 3669000mais en inversant : 63²/7875= 0,504
63²x2-7875= 637875/315= 25
63²/315= 25,2   (√63504= 252)
63²x2+63= 8000

5 : Symbolisme
  C'est le nombre de l'harmonie et de l'équilibre. C'est aussi le nombre de la grâce divine.
Le chiffre 5 est caractéristique de l'homme. D'abord, selon la Kabbale, c'est le chiffre de l'Homme parfait,
débarrassé du côté animal.
Selon la Bible, il est le symbole de l'Homme-Dieu de par les cinq plaies du Christ en croix.
  A ce titre, il est aussi considéré comme le nombre de la grâce. Mais il est aussi associé à l'homme en général.
2 + 3 possédant un caractère instable de dualité, 2, malgré sa divinité, 3.
  Pour H.-P. Blavatsky, « 5 est l'esprit de vie et d'amour humain. »


Edgard Cayce :

«Rappelez-vous que ces nombres (symboliques) et les nombres en général,en eux-mêmes
n'ont qu'une signification relative, selon la pensée de l'homme à leur égard.
Ils ne sont pas infaillibles! Car l'homme a le pouvoir de modifier sa pensée sur n'importe quoi, et,
par cette pensée, de perturber n'importe quel facteur de causalité.»

Il y a beaucoup trop d'harmonie dans ce cube pour que ce soit l'effet du hasard,

60 : Symbolisme
  Représente le Karma global de l'Univers et l'action providentielle générale exercée sur l'ensemble du monde,
selon R. Allendy.
J. Boehme appelle ce nombre « la Terre ».

+ le 3 = 63 : Le centre du cube est l'esprit de l' âme du monde.

Ce nombre correspond à la lettre hébraïque samekh, s,
figurant le serpent astral tentateur d'Eve Karma cosmique.
  Il correspond aussi au 15e arcane du Tarot: le Diable,
qui figure d'une certaine manière à la fatalité cosmique.


63 : Symbolisme
  Représente l'organisation, 3, dans l'harmonie cosmique, 60,
produisant le plein développement de toutes choses 6+3 = 9.
  Selon R. Allendy, il représenterait aussi la série complète des cycles évolutifs 7x9 = 63, et comme impair,
il marquerait le passage vers un état définitif qui serait le nombre 64.
  Les 63 cases du labyrinthe dans le jeu de l'Oie, chacune d'elle possédant une signification maçonnique.
Ce jeu qui se joue avec la pierre cubique, celle-ci étant un symbole franc-maçon.
  Les 63 cases représentent aussi les différentes étapes de la vie humaine. L'oie représente l'âme humaine
destinée à devenir sur la dernière case le cygne, symbole hindou de la libération karmique.


64 : Symbolisme
  En tant que produit de 8 x 8, c'est l'expression d'une totalité réalisée et parfaite.
Selon R. Allendy, ce nombre représente la « réalisation statique », nombre pair de l'unité cosmique.
6 + 4 = 10 dans l'épanouissement de la béatitude.
  C'est la libération définitive qui permet à l'être de réaliser sa pleine individualité après son cycle 4,
dans les liens du Karma cosmique, 60 ». Il représenterait aussi les forces naturelles agissant
en union avec les déterminations providentielles du Cosmos.
  Étant le cube de 4, le nombre 64 représente le monde physique des quatre éléments à troisième puissance,
dans la plénitude de son expansion.
  Selon Claude de Saint-Martin, "ce nombre représente le complément du cercle octonaire
où le nombre puissant, après avoir parcouru toutes les profondeurs des régions et de l'existence des êtres,
rétablit l'unité dans son nombre simple, là où elle était divisée
et l'action où régnaient le néant et la mort."
Symbole du chaos primordial.

Tables d'émeraude, Tablette IX : « Il y a plusieurs mystères qui sont cachés dans l'essence de la matière.
  Il y a neuf dimensions qui s'entrecroisent tout comme il y a neuf cycles dans l'espace.
Neuf sont les diffusions de la conscience et neuf les mondes contenus dans les mondes.
Et neuf sont les seigneurs des cycles qui proviennent d'en haut et d'en bas.
  L'espace est rempli d'espaces cachés parce que l'espace est divisé par le temps.
Recherche la clé de l'espace-temps et tu pourras ouvrir la barrière.
  Bien que notre savoir soit caché, il existe pour toujours. »

Remarquez que neuf apparaît 5 fois !  La conscience vit partout à travers l'espace-temps.

9 : Symbolisme
  Chiffre de la patience, de la méditation.
Nombre de l'harmonie, il représente l'inspiration et la perfection des idées.
Il est l'expression de « la puissance du Saint Esprit », selon Etchegoyen.
Symbolise la plénitude des dons, la récompense des épreuves.
  Le neuf est souvent considéré comme le nombre de l'initié.
Symbole de la création et de la vie en tant que rythme, imbrication et développement.
  En tant que produit de 3 x 3 , il est l'expression de la perfection, le symbole de la puissance virile,
en plus d'être associé au couple.
Neuf est le nombre de celui qui accomplit la volonté divine.
Selon la kabbale, c'est aussi le chiffre de l'accomplissement.
Les francs-maçons en ont fait le nombre éternel de l'immortalité humaine.
Étant le dernier nombre simple, il est le nombre de finalisation ou de finition,
c'est donc le plus complexe, qui marque le plein épanouissement de la série numérique.
Ce chiffre était considéré comme sacré en Égypte et en Grèce.
  Nombre de l'homme, en tant que symbole numéral de sa gestation - neuf mois.
[pour le nombre de l'homme voir 3, 5, 6, 7, 22, 39, 108; pour la gestation voir 12, 39, 273]
  Nombre symbolisant les choses terrestres et nocturnes, pour les Aztèques.
C'était le chiffre des sorciers et des ténèbres.
C'était aussi le chiffre des rites de passage:
lors des initiations, les prêtres menacent neuf fois les jeunes gens avec une pipe qu'ils leur font fumer,
ce qui signe leur entrée dans le monde adulte.
  Pour les Maya, le soleil «nocture» devait descendre quatre marches jusqu'au nadir
(qui était la cinquième marche) et quatre autres pour remonter, soit neuf marches en tout.
Ce qui signifie que neuf et cinq étaient associés à la nuit.

On retrouve ces marches dans le cube.  

Chaque marche était assignée à un dieu et les neuf dieux qui gouvernaient le monde inférieur
sont figurés autour de la crypte de la pyramide de Palenque.
  Nombre de la hiérarchie, représenté par les neuf choeurs des Anges.
Représente les trois manifestations divines dans les trois plans: monde de l'esprit,
monde de l'âme, monde de la matière, ce qui donne une triple manifestations de la Trinité - 3 x 3.
  Dans la mythologie grecque les neuf muses représentaient, par les sciences et les arts,
la somme des connaissances humaines.
  Du fait que le neuf a la curieuse propriété de toujours se reproduire lui-même
lorsqu'on le multiplie par tout autre nombre, il symbolise la matière ne pouvant être détruite.

Neuf croît = 999, neuf est vie = 126

  Pour les Hébreux il était le symbole de la vérité. Pour les taoïstes, neuf est un symbole de totalité.
Nombre favorable, associé à l'éternité.
  Symbole de la multitude, et d'après Parménide, concerne les choses absolues
et est le symbole de la totalité de l'être.

Le numero 9 en arithmosophie est le numero de Dieu manifesté, actif.
En Grec, "neuf" "εννέα" se décompose en: εν = en, νέα = neuf (neos)

(x)= 729, trois = 729 (a=9), neuf = 414(+729= 1143)   1143x63= 72009
Dieu = 39   3+9= 12,   1+2= 3     Enki = 39 = St = chair
(3 x 9) + ( 3 +9)= 39
3 fois 9 plus 3 plus 9 = 439:→252
3 fois 9, 3 plus 9 = 390:→314
trois, neuf = 127 [10]   10 est fin = 110, 11 est commencement = 227
= 8001 (a=63)= 8128 (a=64)
3 en Dieu = 139 = symbole de Dieu, femme paradoxale = 139, symbole universel = 216
sens du sens = 139, sens de la femme = 1089
9 en l'homme = 131 est le Dieu manifesté = 131, hors du cercle = 131, 3 est esprit de 1 = 131
3 en Dieu, 9 en l'homme = 270= 17010 (a=63)[27]esprit de l'Un = 9009
3 et 9 en Dieu = 1890 (a=9)1,3,1 = 151
9 est vie de 3 = 216esprit de Pi = 1089
Trois = 81:→189(+81= 270)9,10,11 = 9009
le 3 symbolise tout ensemble le Père (Dieu), le Christ (9-1=8), et l'Esprit
mais aussi le Destin (les trois Femmes du Destin, les Moires)
trois femmes = 142 . . .42+39= 81   trois = 81
féminité = 81
Sans 9 = 99, il s'agit d'un Dieu passif = 109:→88= 78144 (a=888)= 39072 (a=444),
là se trouve le bien en Dieu = 88
100 dans l'univers = 200,   100 est en Dieu = 144,   100 est vie de Dieu = 1530.
Dieu infini = 100, Dieu fractal = 100 dans le Pi de l'homme = 100

Dieu est dans le neuf = 909, le neuf de Dieu = 999, et il n'y a de 9 que de 9 pour 0 = 180 = Tous pour un
= Sept est en tout
= Dieu, esprit, homme
Le 100 de Dieu = 90 se trouve dans un Dieu effectif = 99, Dieu fait vivre = 151
 Dieu est cause et effet = 199, cause et fin de l'univers = 232:→232,
barre Symbolisme de Dieu = 180 :
Cercle, Dieu est cercle = 1400:→1400,  et 3 sans 9 = 180 est un cercle brisé = 99

.Cercle vicieux = 139 si il ne se fait spirale en Dieu = 138
  Vivre le cercle = 139, la spirale de Dieu = 128, spirale sans fin = 162Fois vingt = 1089 (a=9):→251
Vingt vainc = 1089 déjà = 20
.Vingt vers zéro = 200
La spirale vainc le cercle = 1640, le cercle paradoxal = 138, le Pi paradoxal = 117,
le cercle vain = 828(a=9)(4x207) le Pi irrationnel = 1440 (a=9)
du Dieu paradoxal = 131
La spirale est la fin du cercle = 2000,la spirale fait fois vingt = 2000,
elle est le cercle brisé = 99

Le cercle clos = 95 est autiste = 95, cercle mâle = 77, devenir = 77 circulaire = 99
Le cercle de l'homme = 121 porte en lui la spirale de la femme = 144.
"Spiration"= 121 n'existe pas encore
car la spirale = 720 (a=9) est l'âme du cercle = 720 (a=8), mouvement du cercle = 199,
.dynamique du cercle = 180
L'homme asymétrique = 207 est appelé à retrouver la symétrie de Dieu = 162
L'homme est une droite asymptote = 1640:→242= 2178(2x1089) à la courbe de Dieu = 1008 (a=9)
et observe la fuite infinie de Dieu = 1400 devant la quête del'homme = 9009
L'observation = 1260 en tant que quête de l'infini = 1350 justifie les mégalithes = 99 de Stonehenge = 1008

L'art de la fugue = 1089 est le trait d'un dieu fuyant = 126
qui se manifeste dans l'expansion de l'univers = 246
Tout ce que Jean Sébastien Bach = 138 a écrit le fut à la gloire de Dieu = 128, fidèle à la loi d'amour = 108
-loi divine = 99
La mélodie = 63 de Bach = 126 est le trouble = 93 dans le soupir de l'âme = 138[39]
L'âme soupire après Dieu = 232
Vibrer = 666, vibrer à la fréquence de Dieu = 230, c'est être en harmonie déphasée = 146
Tout est vibration = 230 : la lumière de Dieu = 131 est la musique de l'homme = 180

.Mystère de Dieu = 153 : mystère = 105 = musique
La mélodie de Dieu = 111 vient avant la musique de Dieu = 153, la lumière de l'homme = 153
.lumière mentale = 153
.La lumière est mentale = 1890
.La lumière est une lumière mentale = 333
.Dieu = 39 = gamme :
Dieu s'ennuie = 126 et pour tromper l'ennui = 180, l'occupation de Dieu est de faire des gammes = 1000

Jour de Dieu = 1008 et nuit de l'homme = 139:→1530 sont dans la même lumière = 1530
Le jour de Dieu éclaire la nuit de l'homme = 3006= 21042:→21042
= 21376 (a=64):→30051 (a=63):→297
.Dieu = 351[54], homme = 54

Rappel d'une notion primordiale :  L'homme est Dieu inversé = 131, harmonie de Dieu = 131
Il naît moins huit = 128 et tend vers plus huit = 126
En lui, il y a un huit = 93
 La sainteté = 93 est un inné = 42 insu = 63 du saint = 63, un don du Saint = 1089
L'homme-dieu = 93 n'a d'autre but que de se trouver =9009:→9009
de trouver Dieu en lui = 100:→42:→151
100+42+151= 293   293:→333:→286:→302
142:→193:→18018 (a=63)

  93x9= 837:→242(2x121). Outre le 42 de la femme = 42, 121 et 131 sont visibles (11,12,13).
(121+131)= (63x4)

  La femme voit Dieu, l'homme la regarde et le voit,. . . . . . . . regarde le saint dessein = 138
Comme la femme enceinte = 117, saint du Saint = 151 de l'homme,
l'homme est ceint du Saint = 139
.Émoi = 42, la femme = 42 est l'émoi de l'homme = 117
Gratuité = 101,
elle est le regard de Dieu = 101:→77, devenir = 77, devenir de Dieu = 1000,
elle rétablit la majuscule de Dieu = 153(+39= 192)93]
Qui comprend cela est déjà au sein de Dieu = 117
Victoire = 101 ! La femme vainc l'homme vain = 216
333
  Dieu seul est en mauvaise compagnie = 333.
Don = 33
.Don de Dieu = 81 car femme + Dieu = 81. La mémoire de Dieu = 126
revit par 9 fois 9 = 141[42]
-Un égale huit = 123
Le parfum de la femme = 139 en fait une thuriféraire = 138
au parfum de Dieu = 123
.parfum de l'Un = 131
Le parfum est une réminiscence = 117:→139
  Bien et mal = 81 . . . par-delà bien et mal = 138 dans le bien de Dieu = 78:→202:→1350
-Deux en un = 108 . . . du bien à la beauté = 123
-Beauté du bien = 109:→88, du bien en Dieu = 88
-Beauté en Dieu = 1008
-de zéro à un = 109
  Il y a un seul Dieu = 131, un Dieu unique= 126 créateur de multiples dieux = 1710, son exhalaison = 108
  Dieu = 351 + Un = 135= 486 ... symétrie retrouvée = 243(-135= 108) ...
... symétrie primordiale = 234(-135= 99) du trois en un = 135
(+135= 123x3)
  Quelques bizarreries difficilement attribuables au hasard :
39x93= 3627[630]
39x666= 25974[999] homme, femme, Dieu= 135 = Un
homme x femme x Dieu= 88452[540]
88452:→545:→1800 (a=8)
(39x81)= 2070+1089= 3159[162]
3159:→324

Comme l'errance du cercle = 135, du cercle du zéro = 135,
l'expansion de l'univers = 246  est la fuite du fond = 1000, comme le Graal = 39
Or Dieu = 39 est fond = 39, fond cosmologique = 1710
     Puissance divine = 1530,
  l'homme potentiel = 1530 est potentiel zéro = 180, irréductible = 1089, irréductible zéro = 1710:→1710
Le tout réductible à rien = 222:→222 a pour contrepartie = 1296 (a=9)(36²) que de rien naît tout = 1400
L'homme double Dieu = 164
L'homme est deux = 164 et, de l'unité perdue = 138 de la cause première = 138 à l'unité retrouvée = 198,
-l'homme en Dieu = 1008 se retrouve 2 en 1 = 108, un en Dieu = 93
comme Pi retrouve 3 = 2070Retrouver le fond = 198
Retouver l'unité perdue = 292:→321, c'est être 2 en 1 par 9 = 189, c'est la vie du zéro = 1000,
qui va du zéro à un = 1000,

  La femme est une vengeance divine = 278 à laquelle répond la vengeance de l'homme = 151 :
  La femme est la vengeance de l'homme = 263, bouc émissaire = 139, émissaire de dieu = 146,
  l'antidote au mythe d'Hélène de Troie = 1000, preuve vivante = 1000 de la vengeance divine = 139 :
  La femme céleste = 111 ne peut rester la femme perdue = 111, elle fait l'unité de l'homme = 144
-double unité = 128
Le principe féminin = 1440 est l'essence de l'unité = 1440

L'homme dieu = 93 est complexe = 93,
l'homme fini = 92 est Dieu moins un = 144 car l'infini = 549 est non fini = 729
.simple = 666 .destiné à être dieu à jamais = 93:→237[39]
-l'infini n'est pas fini = 1640
Dieu est faire = 39, infinitif subsantivé = 243
Le Dieu un = 666 est une suite = 666, la suite du faire = 138, division = 101
Pour atteindre l'unité de l'homme = 144, suivre la raison divine = 139 : faire moins un = 144

 Voir la page "Chaos", l'ordre de Dieu = 108 pour la suite 666

444:→303 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ↓
444+303= 747
747:→259 . . . . . . . . . . . . . . . . 665 . . . . 747 + 919= 1666
747+259= 1006
1006:→103 . . . . . . . ↑


La théorie des ensembles = 202 confirmera que le vide est plein de tout = 242
-Zéro pour l'éternité = 242, zéro est vide = 148(+242= 390)
-L'être est vide = 144
Cinq est plein = 9009
Il n'est pas facile d'être un étant = 9009 car l'étant est neuf = 162 et neuf est plein de l'Un = 202,
.neuf est plein = 146:→191, plein de vie = 909, l'Un est vie = 8001 (a=63)
Neuf est Dieu neuf = 1400
En fonction de l'harmonie universelle = 1800 (a=8):→151,
Le vide est plein de vie = 202:→1200 (a=8) donc l'être est plein du vide = 1089,
-l'être est plein du vide = 1800 (a=8),
-l'être est plein de vie = 1640,
-plein de vie = 101= 808
Le vide est unification = 1089, le vide est unification = 222
Amour toujours = 207
L'être veut = 128 dans l'oubli de l'être = 128, ainsi Dieu est = 207 vacuité = 81= 729 = trois = unicité
et par l'oubli de l'étant = 1260, l'homme tend vers la vacuité du zéro = 1530

Être, c'est vouloir = 207, vouloir = 1008, et vouloir, c'est aimer = 1640, aimer = 414.
L'amour de Dieu = 103008 est un aller et retour = 1530, c'est un amour de Dieu vers Dieu = 151
En ce sens, Dieu et l'homme = 1170 sont interchangeables = 9009,
-réductibles l'un à l'autre = 243:→243312 (a=888)[555]   555:→232 ,
assimilables = 1089, l'homme assimile Dieu = 192[93]

Le "conatus" = 93 (Spinoza = 100, Baruch Spinoza = 153),
le vouloir être = 1440 est un don de Dieu = 81, c'est pourquoi l'homme existe = 148, l'homme est fini = 148
donc Dieu existe = 1089

Le temps de l'homme = 148 est dans le temps de Dieu = 1089, temps de la durée = 148= 1332:→2790
-durée de l'homme = 128
Vouloir être dieu = 199 implique de vouloir être comme Dieu = 248
à l'instar d'Ignace de Loyola = 128, père des Jésuites = 108
Le Dieu a priori = 1000 est le Un a priori = 1089 d'où découle le zéro a posteriori = 209:→142,
l'homme a posteriori = 199 est par voie de conséquence = 216 dieu a posteriori = 142
car Dieu est zéro un simultanés = 232
dans l'oubli de son être = 164
   Comme Dieu = 88, l'homme est un tout = 111 indissociable =1089
   Comme le tout = 93 qui est un tout nul = 123, l'homme nul = 101 qui est un zéro nul = 111
tend vers l'infini nul = 108:→100:→42:→151(+42= 193)
tend vers la perfection = 111 du zéro parfait = 135, perfection du zéro = 200
Je pense donc je suis = 193
Je pense donc il est = 1400
L'homme est l'idée de Dieu = 193
La perfection de la pensée = 193:→279, la pensée parfaite = 1260 (a=9)
est l'ultime perfection = 191:→256:→252,
dans la nullité du temps = 191
(42+93)= 135

Néant = 54 = homme. Pourtant un néant non nul = 144 est une nécessité = 99 pour Dieu = 109,
pour un Dieu non nul = 164
Un Dieu sans homme = 146 est un Dieu inconcevable = 144,
le paradoxe du un = 144 est le zéro de l'homme = 139
1008 189 504+63 504= 1008 253 008= (111 139x9072)
= (111 139x108x84)
= (111 139x1008x9)

111000:→153Rien que zéro = 153
139:→1530
. . . théodicée = 666 . . .  juste zéro = 139
juste Un = 110
Un trouve zéro = 200 et inversement = 144.Onze cherche le zéro du dix = 253, onze cherche = 110
Onze cherche sept = 1530
Aux cieux = 108, il y a sept ciels = 108, 7 égale 8 = 148
sept et huit font la vie = 222
   Un est sept = 139, sept est huit = 162(+139= 299) donc Un est sept et huit = 222
299:→333:→286= 18018 (a=63)
Sept est parfait = 1400
Huit est infini = 163Un plus sept = 163
Donc Sept et huit sont infiniment parfaits = 414, infiniment un = 148, parfaitement un = 163
(8-7)= 1
(8x7)= 56[11][11][11]
-8 fois 7 égale 56 = 353:→308:→181
56:→156:→198
.Univers de Dieu = 156
isotrope = 117, Dieu isotrope = 156, Dieu est isotrope = 200
56= 504/9 . . . 63= 504/8 1056:→207
Sept et huit = 9009 sont unis = 63, liés = 360 (a=8)  
L'Un est sept = 151, l'Un est sept et huit = 234:→2340 (a=9)  
Le sept du huit = 1440 (a=9) est le huit de Dieu = 123  

1,2,3 = 1530 = 6,7,8, . . . 4,5,6 = 177:→246
8x2250= 18000   18000:→146
[250]12345678somme : 22502250:→2440 (a=8)
111139 = 323:→276:→267:→263:→284:→332:→259:→246 . . . . . . . . . . . . Un résume zéro = 1440
1440-1400= trente neuf plus un = 231
Le zéro de Dieu = 1008 implique que zéro est en un = 162 et même que zéro est un = 9009
L'homme est l'implication = 1089= 121 de Dieu, zéro implique un = 201:→131, un vit du zéro = 1400

sept, huit, neuf, dix = 201,
dix = 37[10],zéro est fin = 137
dix est deux en un = 108,
dix est deux en un = 189
un, deux = 89
zéro, un = 99
deux, zéro, un = 153
dix est zéro un = 180
dix est zéro en un = 199
dix est Dieu = 1080 (a=9)(/8= 135)
le huit du un = 135
Par le sept du un = 137,
huit est un = 137 = sept en huit
zéro est en dix = 164
zéro = 64[10]   64 est un plus zéro = 400,   64 égale dix = 256
Il est partout = 176, il est partout où je suis = 18880 (a=64):→400
 En réalité, zéro est l'unité = 189

Un plus zéro égale dix = 234:→2340:→2600:→199:→279:→286:→302
:→260
Pour l' unité de l'Un = 1080 ,
pour la vie de l'Un = 828 (a=9)= 92:→<1800 (a=8):→151, le zéro de l'Un = 1080
est essentiel = 108 :
1 plus 7 égale 8 = 251:→2340 (a=9):→2600 (a=8)= 20800 (a=64)
= 2008:→163:→2070   1 plus 7 = 163
= 222888 (a=888):→4680 (a=8)
207+23 = 230
23 x 10 = 239
Dieu est = 207
-Dieu est 207 = 239
Zéro et un font sept = 239
Zéro et sept font l'Un = 251
L'homme est le zéro du un = 251, le zéro un de Dieu = 164 car dieu est un = 118:→137
sept, huit, neuf = 164sept, huit = 118

Le royaume de Dieu = 146, son univers = 108 est paradoxal = 92, il est un univers infini fini = 207
L'univers paradoxal = 200 est à double effet = 101, il est double effet et cause = 1400, interdépendance = 137
Dans l'univers fini = 146:→191, Dieu fait être l'homme = 189,
-le Tout = 93 n'est pas totalitaire = 1170 et ne vit pas en autarcie = 78:→202:→1350
Dans l'univers infini = 169(+146= 315), l'homme fait la vie de Dieu = 1710
-Un = 315 (a=9) . . . L'univers est un = 199,
ce qui n'est pas vrai pour l'infini = 73:→1710

univers fini = 146
Tout ceci en vertu de la logique élémentaire qui dit que ce qui est infini n'est pas fini = 292.
Il y a un infini non fini = 192, un infini fini par l'homme = 200, dans une vie symbiotique = 191
C'est seulement après le Dieu relatif = 110 qu'apparaît le Dieu absolument infini = 222
et que Dieu est infini = 144 et non plus infini fini = 99
Il est infini = 1008 (a=8) mais dans quel infini = 103008 ? (a=888). Où est-il = 101 ? Qui est-il = 1008 ? (a=9)
Le zéro est infini = 186, en Dieu = 464 (a=8)= 51504 (a=888) il est un zéro = 99 ou dix = 333 (a=9)

La perfection absolue = 186 est pensée avant la réflexion = 243, la réflexion relative = 200
Il y a peu entre le Dieu absolu = 109, Dieu parfait = 110 en retrait = 110, et le Dieu relatif = 110
L'Absolu en retrait = 180 parfaitement infini = 189 aboutit à l'homme parfait = 1000
Naître tout pour n'être rien = 321 : N'être rien = 108 est la fin de l'homme fini = 142:→193:→279(-135= 144)
La fin est un but = 164, la fin de Dieu = 77= 693(63x11)
est le devenir = 77, devenir de Dieu = 1000, but de l'homme= 118,
-devenir du zéro un = 201
Le mode d'être de Dieu consiste à être double pour être un = 2340(60x39),
c'est pourquoi la foi multiplie = 1440 (a=9) tandis que le diable divise = 118 Dieu et homme = 118,
c'est pourquoi l'univers = 108 est un univers multiple = 216, la déflagration = 1008
d'une éternité de joie = 144

Cinq existe = 1000, zéro est = 108,
le mouvement = 128 de l'homme mouvant = 1440 est zéro virgule cinq = 201
L'homme est cinq = 153, la terre est quatre = 1640,  .  .  . cinq, quatre = 1000, cinq, zéro, quatre = 189
Un = 315 = image
Dieu est rien et tout = 2070
L'homme est l'image de Dieu = 1640, du Dieu un = 666= 74:→2070, le miroir de Dieu = 1170
L'étant est l'image de l'être = 232, l'être de Dieu = 108 est dans l'étant de l'homme = 135
Être de Dieu = 864 (a=9) prouve que le nom vit = 110, que le verbe vit = 1080
c'est vérifier l'éternité = 864 (a=9) du Dieu éternel = 118 et connaître Dieu = 138,
-être avec Dieu = 118

Zéro naît du Un = 168:→207 donc zéro connaît Un = 1400
L'Un du cinq fait le zéro = 232
 Il n'y a ni fin du temps = 8001 (a=63) ni fin des temps = 1170

.Être éternel = 8001, c'est quitter l'univers des dieux = 199 pour le Dieu du ciel = 117
.jusqu'à la fin des temps = 232, : toujours = 139
Cinq, zéro, un = 142 est l'évolution du cinq = 201 car il n'y a pas de deux sans un = 142
-L'évolution prouve = 242,
Image de la lumière = 1260,
l'étant est l'épreuve de Dieu = 1260, de l'esprit de Dieu = 135, l'être est la preuve de Dieu= 135
l'épreuve de l'esprit = 200-preuve de l'esprit de Dieu = 243
-Dieu est irréfutable = 200:→864 (a=9), irréfutable = 117, n'en déplaise à Karl Popper = 128
L'homme est cinq en quatre = 144, l'homme est cinq en quatre = 254,
864+468= (666x2)
Palindrome de 864 : 3663
3663:→414
il va de cinq à zéro = 117 : cinq est mort = 153, zéro est vie = 144
(153+117)= 270   (144-117)= 27
-1 plus 0 égale 1 = 232 : équation trompeuse : zéro n'est pas nul = 1640 car zéro est éternel = 9009
L'âme du zéro = 108 atteint sa culmination = 131 entre sept et huit = 1640
Le Christ vainqueur = 1640 est le zéro victorieux = 1890 de la mort du corps = 162= 1296(36²)   vie = 36
qui est une transition = 139
-de la terre au ciel = 139
L'homme mort = 1080 est mort sur terre = 1710 et vivant au ciel = 139,
homme vivant en Dieu = 200, zéro vivant en Dieu = 1890, vivant en Dieu = 146

Justice divine = 1350
L'éternité de l'homme en Dieu = 202:→1350 signifie l'éternité du zéro en un = 239:→2016 (a=9)
-Toute la vie devant soi = 239
dans l'éternité de Dieu = 144
Spinoza dit : " Nous sentons et expérimentons que nous sommes éternels" = 2008 (a=8)= 22088 (a=88)
= 222888 (a=888):→585
Zéro en sept = 9009 aussi car 1 égale 7 = 1000, un est sept = 139,
-sept de Dieu = 108, le sept de Dieu = 1000

Zéro est la fin du néant = 108, zéro est fin du néant = 216, zéro est vie = 144
Zéro n'est pas l'homme anéanti = 64, il n'est pas l'anéantissement de l'homme = 234,
mais la mort anéantie = 135
L'impensable néant = 1350 est la mort du corps = 162, la fin de l'égo = 77, de la réflexion = 108,
des désirs = 666.
Il n'est pas un gouffre = 78, un gouffre sans fond = 1530
Le néant de l'étant = 135 n'est pas le néant de l'être = 123, la mort de l'être = 135 : l'être est vie = 1260
"L'être est, le non être n'est pas" = 306 (Parménide)
Étant = 540, être = 432(108x4)
(Étant = 60 + être = 48)= 108
-108x4 = 231 : cycle = 48,
-cycle sans fin = 1170
-cycle de l'être = 117
Le néant est néanmoins plus et prometteur = 151,
il est le début de la pensée = 64, de la pensée de Dieu = 1008, pensée originelle = 1530 sans conscience =9009,
pensée de la pensée = 1350 dans les cordes de Dieu = 1008
avant la pensée réfléchie = 1170 dans la réflexion du moi = 1530
Pensée sans conscience = 207,
Dieu est une protopensée = 148 au-delà de la pensée = 1170= 1040 (a=8):→148 dans l'infini de l'Un = 117

(1640+2970)= 46100164
4610:→264
    Dieu est une pensée sans conscience = 330:→1640
-= 2640= 2970 (a=9)= 20790 (a=63)
-= 21120 (a=64):→297:→22208:→2648
2640:→296:→20096 (a=64):→30008 (a=88):→12224 (a=64)

fin de la mort = 117, source = 81, source de vie = 126.
Tel est le trait de génie = 117 issu de l'unité de dieu = 117
qui s'abreuve à la source du néant = 1440 pour l'orgasme de Dieu = 126
Dieu est l'Un = 1170, plénitude de l'Un = 162 hors du néant = 139
lumière du Christ = 1480, plénitude du néant = 1480, être = 48 sans exister = 100
Être sans exister = 201:→131= 1048
Dieu naît du néant = 162, origine de Dieu = 1000, le néant est l'origine de Dieu = 252
Dieu est avant l'homme = 207 et pourtant Dieu est en l'homme = 168:→207
La femme est avant l'homme = 2007 et Dieu est la femme en l'homme = 2007
Dieu est nombre = 1350 et le nombre est en tout = 2007
Un néant avant Dieu = 151 et un Dieu avant l'homme = 163(+151= 314) prouvent un trois avant Pi = 164:→231

Le cycle naissance - mort = 199 n'est qu'un épiphénomène = 1000
Il y a plusieurs demeures = 230= 2070 dans la maison du Père = 1260

Le Christ dit : "Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père" = 4446[450054]
-Dieu est un plus zéro = 2000 (a=8)= 250:→200
-Le Christ est le 0 de 54 = 414, le 0 de 54 = 276   054:→2000
-0 égale 7 = 154   Sept = 540 . . . le but = 540
-Je suis parfait = 154, je vis = 585, je suis en huit = 1440
-Dieu est en sept = 162, Dieu est en huit = 1440 (a=9)
-Être zéro = 1008, c'est être sept = 108, être entre sept et huit = 253
Vive le zéro = 139, Vive le zéro du un = 199 pour que vive le un = 110 !
Vive le cercle = 121, Vive le cercle du Un = 181, l'infini unifié = 1000
-Vive le cercle du zéro = 210= 1890, du zéro infini = 1000
La lumière est = 1260, la lumière est une = 1440
La lumière du Un = 9009 n'est visible que dans l'œil du zéro = 1170, trou noir = 1170,
trou noir de la pensée = 216 dans lequel se fond la lumière de la pensée = 164
La vérité objective = 1530 est hors du sujet pensant = 164,
elle n'est accessible que par le zéro unifié = 128, grande unification = 1530 où gît la théorie du tout = 199
La pensée du zéro = 153 est une pensée de joie = 1008,
la joie = 39 de Dieu = 39 est la joie du zéro = 128, joie du zéro en Dieu = 186
car la pensée s'exalte dans l'inconscient = 1000 et exulte.
-La pensée exulte = 164 dans la joie de l'amour = 128 : c'est l'exultation du zéro = 2070
l'exultation en Dieu = 199

barre
barre

Haut

Page suivante (11)